- Accueil -            Retour  Contact  Actualités  Liens 
 
 
L'enjeu, les objectifs d'un projet forestier pour les Alpes. 
 
 
L'enjeu, les objectifs d'un projet forestier pour les Alpes.
 
Les documents et l'explication de sa construction
 
Un projet pour une forêt moderne et durable !
 
Forêt alpine et politiques de développement.
 
La forêt alpine thème par thème.
 
 

La forêt alpine : une richesse de premier ordre !



Cliquer sur l'image ou ici pour ouvrir / télécharger la carte d'occupation de sol du Massif des Alpes

Un cadre de vie de qualité La forêt Alpine : 41% du territoire sur deux régions
Une source d’économie et d’emplois
Plus de 1million de m3 de bois récolté par an dans les Alpes
En région Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur, 43% du sciage s’effectue dans les Alpes :
237 scieries qui transforment plus de 500 000 m3 par an
Une protection contre les risques naturels
Dans les Alpes, environ un quart de la forêt joue un rôle de protection directe

La Forêt alpine est aussi un lieu privilégié de loisirs et de tourisme et offre une diversité d’espèces animales et végétales naturellement présentes.

La forêt alpine : une « montagne » de potentialités

  • Face à l’accroissement de l’effet de serre, la forêt est un milieu d’intérêt majeur pour la fixation du carbone.
  • Tous les ans, dans les Alpes : 300.000 tonnes de carbone stocké durablement grâce au bois d’œuvre !
  • Le marché du bois se développe : répondre à cette demande constitue une opportunité pour les territoires Alpins
  • Le bois est une ressource locale, renouvelable : Le marché du bois énergie en plein développement est une opportunité à saisir pour valoriser la ressource forestière alpine.
  • Bâtiments à faible consommation énergétique, conception bioclimatique, ouvrages à enveloppe continue… des nouveaux créneaux pour la filière forêt/bois alpine.

La part des maisons bois dans les Alpes est de plus de 10 %.(4% pour la France)
66% des « constructeurs bois » présents en Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-D’azur sont installés sur le massif des Alpes.

Une Forêt Interrégionale

Le massif des Alpes couvre 45 % de la Région Rhône-Alpes et 65% de la région Provence-Alpes-Côte-D’azur.(cliquer ici pour ouvrir la carte du massif des Alpes)

La forêt occupe une superficie sensiblement égale dans les deux régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-D’azur. Au total, elle couvre 1 700 000 hectars, soit 41% du Massif des Alpes Françaises.

La forêt n’est plus seulement considérée comme un espace producteur de bois. Elle offre des éléments de réponses en terme d’aménagement du territoire en montagne :
Protection contre les avalanches et les chutes de pierres, la qualité du paysage, l’accueil du public et tourisme, etc.




Le Schéma Stratégique Forestier: Construire la forêt alpine de demain

Bâtir une politique forestière à l’échelle du massif
L’objectif est de construire, des propositions pour la forêt alpine qui s’articulent avec les politiques de développement menées par les deux Régions, et avec les programmes européens et nationaux.
Le schéma stratégique définit des orientations pour la forêt Alpine de demain compte tenu du contexte, des attentes et des changements en cours.
La forêt de montagne est un secteur à enjeux, qui doit être considéré au même niveau que d’autres problématiques économiques, environnementales ou plus globalement d’aménagement du territoire.
Il s’agit de construire un projet alpin conforme aux règles du développement durable, sur un territoire géographiquement cohérent : les Alpes, affirmant ainsi la spécificité de la forêt de montagne pour y développer une politique forestière adaptée, développer des synergies entre acteurs et favoriser les relations transfrontalières.

Intégrer la politique forestière au sein des politiques territoriales
L’approche des politiques sectorielles à travers une vision globale et transversale sur le territoire est une manière récente d’aborder l’aménagement du territoire. Depuis dix à quinze ans, nous assistons à un renforcement de l’approche territoriale des enjeux et des problématiques. Celles-ci se résolvent dans le cadre d’outils de développement, toujours plus nombreux à s’organiser et à s’affirmer, pour répondre aux besoins des territoires.
Dans le contexte de multiples réformes nationales s’articulant autour de la décentralisation, les institutions régionales, départementales développent leur propre politique et se rapprochent d’entités plus petites : les territoires de projets (pays, intercommunalités…).

Depuis 2001, la forêt, elle aussi possède un outil qui permet l’insertion des enjeux de la filière forêt-bois locale dans la politique d’aménagement des territoires : La Charte Forestière de Territoire.
Mais « il manquait "un lieu" où puisse se définir et se formaliser, à l'initiative des collectivités et sous leur responsabilité, un cadre opérationnel d'action destiné à guider, susciter et mettre en cohérence des projets territoriaux »

- un projet territorial et économique fort permettant de positionner la forêt en tant qu’outil d’aménagement du territoire
- un cadre de mise en cohérence, à une échelle plus large, adapté aux problématiques forestières communes à l’ensemble des acteurs de la filière bois.

…sont les ambitions de la démarche engagée sur les Alpes en 2003 :

Le Schéma Stratégique Forestier du Massif des Alpes est né au départ d’une décision du CIADT (Comité Interministériel à l’Aménagement du territoire). Le gouvernement décide d’inscrire la forêt dans les dynamiques territoriales pour valoriser ce milieu dans le développement et la gestion des territoires ruraux. La notion de Schéma Stratégique est retenue et deux territoires pilotes ont été définis pour tester la mise en place de ce projet : le Massif Central et les Alpes.

Initier un engagement pluriannuel pour une gestion efficace et active
Dans la construction du Schéma Stratégique Forestier du Massif des Alpes, la priorité est donnée à la recherche d’une politique forestière cohérente avec les politiques en place et notamment, avec la politique du Massif des Alpes.

La forêt de montagne est un enjeu important à l’horizon 2020 exprimé par le Comité de Massif des Alpes. Dans le Schéma Interrégional d’Aménagement et de Développement du Massif des Alpes il affirme l’importance d’agir pour garantir la pérennité des nombreux rôles de la forêt alpine qui couvre plus de 40% du massif. ainsi le Comité de Massif a intégré ce secteur dans ses priorités en reprenant les enjeux déclinés dans le Schéma Stratégique Forestier du Massif des Alpes.
Dans la continuité de l’élaboration de la stratégie forestière pour les Alpes, les objectifs premiers identifiés pour la forêt et la filière bois de montagne sont traduits dans les nouveaux outils de développement de la politique du massif des Alpes pour 2007-2013.

La concrétisation au niveau de l’Etat des Schémas Stratégiques Forestiers de Massif
- CIADT (Comité Interministériel à l’aménagement et au développement du Territoire) de septembre 2003 : 2 massifs « pilotes » (Alpes et Massif central),
- Loi d’Orientation Agricole 2005 : le volet forestier du schéma interrégional d’aménagement et de développement de massif doit s’appuyer sur le schéma stratégique forestier,
- Programme Forestier National : tous les massifs doivent mettre en place des schémas stratégiques forestiers de massif.