Le site du Réseau Alpin des Forêts de Montagne

ACCUEIL

LES RENCONTRES WOODRISE À GENÈVE



© Cofor Aura

Du 30 janvier au 2 février dernier, la 1ère édition d’une rencontre régionale, intercantonale, interdépartementale et transfrontalière sur l’avenir du bois et de la forêt, était organisée à Genève. Les rencontres WoodRise sont « l’occasion de débattre sur le capital forestier, le bois-énergie, le bois-construction, sur les dérivés du bois, sur la formation et les innovations ». Le message fort de cette manifestation, dans la lignée des précédentes éditions au Québec et à Bordeaux, est d’affirmer la place du matériau et de la ressource bois au plan mondial, dans un élan conjoint avec les acteurs de la filière. Membre moteur de l’organisation de l’évènement, l’Union régionale des Associations des Communes forestière d’Auvergne-Rhône-Alpes s’est exprimée avec l’Association des Communes forestières de Haute Savoie. Toutes deux ont témoigné des rôles centraux des élus et de la place du bois local certifié dans les relations de réciprocité urbain/rural, donnant là des éléments de réponse concrets pour décupler la place du bois en ville, et notamment dans la construction (immeubles grande hauteur, sur-élévation, alors qu’au même moment, à Genève même, le quartier majeur du PAV (Praille Acacias Vernets) fait peau neuve ! 

 





© Lucien Fortunati / M. Haegi et M. Hervé

Cet évènement est donc un moment important pour tous les acteurs de la filière forêt-bois car il crée un temps précieux d’échanges et de partage d’expériences autour de sujets qui animent la filière. Cette année, les tables rondes questionnaient la politique alpine, ses atouts et ses enjeux. Olivier Chaumontet et Loic Hervé, Président des Communes forestières de Haute Savoie, ont été invités à participer et à s’exprimer respectivement sur les sujets suivants : « La coopération transfrontalière fait-elle sens à l'heure des grands débats sur les labels et la provenance des bois ? » et « Peut-on optimiser la ressource forestières grâce aux dynamiques territoriales ».


© Lucien Fortunati / M. Chaumontet

 

Ces discussions ont notamment permis de faire émerger des idées sur la question des Labels et les garanties de provenance des bois, dans le contexte de développement de coopérations transfrontalière à l’échelle des Alpes. Olivier Chaumontet a ainsi présenté les échanges développés dans le cadre de la Stratégie macrorégionale pour la région alpine. Lors de son intervention, Loïc Hervé - Sénateur de Haute-Savoie- a insisté sur le rôle central de l’élu dans le développement des politiques territoriales et des activités économiques, dont le celles du bois. Il souligne également les enjeux de ce Massif Alpin, et la valeur Montagne qu’il est nécessaire de protéger et d’encourager.

 

Ces débats révèlent qu’il est primordial d’avoir une vision et un plan d’actions territorial dans lesquels l’environnement domine. Par ce prisme, la notion de certification est associée à l’idée de circuit court. Un engagement positif sur l’intégration de ces circuits courts dans les marchés se dessine. Un consensus franco-suisse s’établit à ce sujet. Les labels ne sont pas perçus comme des obstacles à la coopération mais « les labels sont à prendre en compte, ils ne dynamisent pas la coopération, mais ils peuvent franchir la frontière des Alpes et servir de ciment à la construction d’alliances » précise le président des débats, Claude Haegi.

Les certifications se déclinent en trois axes :

- Les certifications d’origine :  Bois Suisse...

- Les certifications environnementales :  PEFC ou FSC

- Les certifications composites : Bois des Alpes qui apporte les garanties des deux précédentes certifications auxquelles se rajoutent des garanties de qualité des produits et de services.

 

A chaque intervention, Olivier Chaumontet et Loïc Hervé ont défendu et exposé les fondements de la stratégie Bois des AlpesTM. Monsieur Hervé l’a présenté comme une dynamique qui, dans l’intérêt général, permet d’optimiser la valorisation de la ressource forestière, ici celle alpine. Cette démarche est en effet reconnue par l’Etat et de plus en plus de préfectures qui, récemment, bonifient les aides DETR aux constructions qui font le choix du bois certifié Bois des AlpesTM(Haute-Savoie et Hautes-Alpes).

 

La construction bois en circuit court reposant sur la traçabilité telle que proposée par les certifications comme Bois des AlpesTM et Bois des Territoires du Massif Central est donc synonyme de relations de réciprocité entre territoires urbains et ruraux. Ce schéma se developpe autour de nombreuses agglomérations du bassin Genevois qui pourrait intégrer ce processus de réciprocité en intégrant les versants suisses ou français.

La coopération est nécessaire pour encourager le développement de l’utilisation du bois – notamment l’entrée du bois dans la ville - une mobilisation collective est nécessaire pour changer la situation actuelle orchestrée par les lobbies qui lui refuse l’accès. Une alliance alpine peut contribuer à ces grands changements.

Un Manifeste sur le bois rependra l’ensemble des problématiques abordées lors de ces rencontres et sera prochainement édité.

Les interventions d’Olivier Chaumontet et de Loïc Hervé sont disponibles en podcast sur la plateforme web Rencontres Woodrise dédiée à la promotion du bois et ayant pour but de faire perdurer les engagements politiques et le mouvement de fond en faveur de toute une filière d’avenir : https://rencontres-woodrise.ch/

 

Exposition Triplewood


Photo : © Cofor Aura

Pour cet évènement, et sur proposition de l’UR des Associations des Communes forestières AURA, l’exposition du projet Européen Triplewood a été présentée en avant-première ! Les participants de WoodRise ont donc pu découvrir pour chacun des 7 pays alpins concernés, des exemples de bonnes pratiques d’utilisations intelligentes du bois en tant que matériau de construction. Ponts à longue portée, immeubles spectaculaires de 24 étages, es logements abordables ou des méthodes de rénovation... tous ces projets sont à découvrir dans ce projet itinérant ou sur le site dédié à l’événement : https://www.baukultur-bw.de/initiativ/triple-wood/. Membre de ce projet, par le biais du Réseau Alpin de la Forêt de Montagne, les Communes forestières se sont attachées à présenter des réalisations valorisant la certification Bois des AlpesTM et de ses partenaires régionaux comme Bois Qualité Savoie.

Présentée à Genève, au salon BePositiv’ à Lyon et au Forum Bois Construction de Nançy, l’exposition parcourt l’Europe et rencontre un grand succès. Elle est appelée à être présente pour le lancement de la présidence Française de la SUERA à Lyon début 2020  !

MENTIONS LEGALES