- Accueil -            Retour  Contact  Actualités  Liens 
 
 
Une démarche fédératrice à l'échelle du massif alpin 
 
 
Une démarche fédératrice à l'échelle du massif alpin
 
Les objectifs
 
Bois des Alpes et la stratégie forestière alpine
 
L'enjeu du classement des bois
 
Moyens de mise en oeuvre
 
Le cahier des charges Bois des Alpes
 
Accès au site Internet de Bois des Alpes
 
Un réseau de bâtiments-pilotes en Bois des Alpes
 
 


<br /> <object style="width:320px;height:260px"><br /> <param name="movie" value="doc/films/player.swf?file=boisdesalpes.flv" /><br /> <param name="quality" value="high" /><br /> </object> <br />


* Bois des Alpes est une démarche de « qualité » appliquée à la filière bois du massif alpin français, basée sur l’interdépendance des acteurs.

Elle permettra à la filière :
  • de proposer une offre « cohérente » vis-à-vis du marché européen
  • d'assurer le dynamisme de la filière par une nouvelle organisation
  • d'assurer la promotion du bois alpin pour la reconnaissance de ses qualités et l'augmentation de la part du bois alpin dans la construction.


* Une réponse possible face au nouveau contexte économique, réglementaire et environnemental.

La filière bois du massif alpin fait face à un contexte nouveau à travers lequel des opportunités émergent mais aussi des menaces qui peuvent fragiliser la filière.

  • Les menaces :
    - Une concurrence accrue des bois d’importation européens voir mondiaux
    - Des bois d’importation qui répondent déjà aux nouvelles exigences de classement des bois
    - Un déclin des scieries qui menace la dynamique économique de nombreux territoires alpins
    - Une forêt sous exploitée qui menace le renouvellement forestier qui a pour corollaire un accroissement des risques.
    - Une mauvaise mobilisation des bois sur le massif lié à des contraintes d’exploitation supplémentaires qui prive certaines scieries de leur matériau.


  • Les opportunités :
    - Un marché de la construction bois en hausse sur le massif alpin et plus largement.
    - Une demande en bois classés en hausse
    - Une ressource disponible en quantité sur le massif et dont la résistance est adaptée à la construction

* Un besoin de mobiliser les acteurs de la filière bois

L’analyse des menaces et des opportunités nous amène à nous demander comment prendre en compte les nouvelles exigences et anticiper les difficultés potentielles de la filière bois ?

Il s’avère indispensable d’agir « ensemble » pour répondre aux impératifs de ce nouveau contexte dans l’intérêt de la filière. D'ailleurs, un protocole d'intention a été signé par plusieurs acteurs en faveur de cette démarche le 11 mars 2006 à Clelles et illustre la volonté des signataires d’agir ensemble pour améliorer la compétitivité de la filière bois alpine notamment au travers de Bois des Alpes.
lien vers le protocole
Il s’agit d’anticiper les évolutions futures de manière à sécuriser la filière mais aussi la dynamiser en s’appuyant sur l’interdépendance des différents maillons de la filière.

Les actions menées à l’amont se répercutent et bénéficient à l’ensemble de la filière (une meilleure mobilisation des bois renforce la productivité de la forêt, alimente les scieries, maintient des emplois sur le territoire, contribue à l’environnement, assure la promotion du matériau bois écologique, etc.)

* Une démarche "qualité" basée sur trois volets :

  • Un volet produit :
    Bois des Alpes ne concerne pas un produit de qualité supérieure mais plutôt une gamme de produits dont les caractéristiques ont été clairement identifiées en amont (résistance mécanique) et par conséquent respectent les normes européennes en vigueur dont le marquage CE : classement de la résistance mécanique, provenance.. et les certifications de gestion durable.

  • Un volet service :

    Bois des Alpes vise à rendre visible la ressource alpine et a pour but de constituer une véritable offre commerciale dans laquelle les utilisateurs ont la possibilité de choisir parmi plusieurs essences, des gammes de billons classés, des volumes et des délais. Par conséquent les utilisateurs ont la possibilité de choisir la quantité et la qualité de bois adaptée à leur demande en temps voulu. Ce concept est nouveau dans la filière et ne peut se concrétiser que par une coopération des acteurs amont. Il s’agit de constituer un véritable catalogue de produits à disposition des utilisateurs finaux.

  • Un volet développement durable :

    Il s’agit de constituer une offre commerciale locale composée de bois transformés sur place. Cette exigence permet de favoriser les circuits courts dont les « externalités » sont positives d’un point de vue du développement territorial par le maintien des emplois et des populations sur ces territoires.
    En terme environnemental, Bois des Alpes permettra d’optimiser la valorisation du bois par la prise en compte du « cycle de vie » des essences et de leur comportement vis à vis du dioxyde de carbone. Ainsi, les bois seront exploités lorsqu’ils arrivent à maturité puisqu’ils ne stockent plus de dioxyde de carbone et viendront approvisionner le marché du bois. La mise en place de cette exploitation rationnelle permet le renouvellement des espèces et donc la poursuite du stockage carbone.
    Les produits Bois des Alpes représentent la garantie pour tout utilisateur du respect des principes de développement durable en contribuant au maintien des emplois locaux, à une réduction des transports sur longues distances et au stockage du CO2 dans les constructions.


La « qualité » est l’aptitude d’un produit ou d’un service à répondre à des exigences. Bois des Alpes constitue bien une démarche de qualité, qui permettra de satisfaire les exigences de chaque maillon de la filière.